Les régimes PD se maintiennent au T2 2019 | Mercer Canada

Les régimes PD tiennent bon au deuxième trimestre de 2019 au moment où les taux d’intérêt à long terme chutent

Les régimes à prestations déterminées tiennent bon au T2 de 2019 alors que les taux d’intérêt à long terme chutent

  • Le 2 juillet 2019
  • Canada, Montréal

Le niveau de solvabilité des régimes de retraite à prestations déterminées canadiens reste inchangé au terme du deuxième trimestre de 2019. L’indice Mercer de la santé financière des régimes de retraite, qui illustre le ratio de solvabilité d’un régime de retraite hypothétique, demeurait à 106 % au 30 juin, pourcentage supérieur aux 102 % affichés au début de l’année et égal au ratio obtenu à la fin de la reprise du premier trimestre. Le ratio de solvabilité médian des régimes de retraite des clients de Mercer était de 97 % au 30 juin, soit un ratio égal à celui enregistré le 31 mars, mais en légère hausse comparativement au chiffre de 95 % de la fin de 2018. Plus du tiers des régimes de retraite canadiens sont maintenant entièrement capitalisés, et seulement 3 % des régimes affichent une capitalisation inférieure à 80 % selon l’approche de solvabilité.

Le niveau de capitalisation des régimes de retraite a atteint un sommet à la fin d’avril avant de chuter à nouveau en raison de la diminution soutenue des taux d’intérêt. La chute de 20 points de base des taux d’intérêt à long terme au deuxième trimestre, combinée à la baisse de 50 points de base depuis le début de l’année, a fait augmenter le passif des régimes. Cependant, les rendements positifs des marchés des actions ont permis de prévenir la chute du niveau de capitalisation. Une hausse de 100 points de base des taux d’intérêt donne généralement lieu à une diminution de 10 % à 15 % du passif des régimes.

« Le solide rendement des marchés des actions a protégé plusieurs régimes de retraite canadiens autrement exposés contre les effets d’une fluctuation prononcée des taux d’intérêt à long terme en 2019 », a indiqué F. Hubert Tremblay, conseiller principal du domaine Avoirs de Mercer Canada.

Tout espoir de répit à court terme face à une situation de faible taux d’intérêt s’amenuise toutefois. Puisque le niveau de capitalisation des régimes de retraite demeure élevé, leurs promoteurs, en particulier ceux des régimes à prestations déterminées fermés ou gelés, devraient saisir cette occasion pour réévaluer leurs stratégies de réduction des risques et vérifier où ils en sont dans l’exécution de leur plan. « Au cours des deux dernières décennies, nombre de facteurs systémiques ont incité des promoteurs de régimes à prestations déterminées à réduire les risques, principalement la diminution des taux d’intérêt qui a directement accru les obligations au titre des régimes, ajoute M. Tremblay. Même si les récentes législations sur le financement des régimes de retraite en Ontario et au Québec permettent de s’attaquer à l’autre grand problème, celui de la volatilité des cotisations, les obligations au titre des régimes et l’exposition aux risques qui s’y rattache demeurent toujours malencontreusement importantes pour un grand nombre de promoteurs. »

Du point de vue des placements

Un portefeuille équilibré type d’un régime de retraite aurait produit un rendement de 3,2 % au deuxième trimestre de 2019. Les marchés des actions et les obligations canadiennes ont progressé, mais à des niveaux plus faibles qu’au premier trimestre.

Les rendements des actions canadiennes ont été positifs au cours du deuxième trimestre. L’indice composé S&P/TSX a gagné 2,6 %. Sept des onze secteurs ont affiché des rendements positifs, les technologies de l’information arrivant en tête. Les services de communication, l'immobilier et les secteurs de l’énergie et des soins de santé ont traîné en queue de peloton.

Les marchés canadiens des titres à revenu fixe ont connu une hausse durant le trimestre dans un contexte de faibles taux, les obligations à long terme (4,8 %) réalisant un rendement nettement supérieur à celui des obligations universelles (2,5 %). Les obligations à rendement réel (3,5 %) ont également affiché une hausse au deuxième trimestre.

Les États-Unis ont pris la tête des marchés mondiaux des actions, dégageant un rendement de 4,3 % en dollars américains (2,0 % en dollars canadiens), après un premier trimestre très solide. Les actions des marchés développés ont aussi été à la hausse, l’indice MSCI Monde ayant progressé de 3,8 % en monnaie locale (1,9 % en dollars canadiens). Les marchés émergents ont enregistré un rendement légèrement positif en monnaie locale, soit 0,3 %, mais négatif en dollars canadiens (-1,5 %) en raison de l’appréciation du dollar canadien au cours du trimestre.

« Le rythme de la croissance mondiale devrait ralentir cette année à cause des tensions commerciales existantes entre les États-Unis et la Chine et de l’annonce de l’imposition de droits de douane au Mexique, qui pèsent sur l’humeur des marchés, affirme Gilles Lavoie, conseiller principal du domaine Avoirs de Mercer Canada. Les signes d’une croissance économique mondiale plus faible ont contribué à la volatilité observée au second trimestre. »

Tant la Banque du Canada que la Réserve fédérale américaine ont maintenu leurs taux cibles du financement à un jour à 1,75 % et à 2,5 % respectivement durant le deuxième trimestre.

Indice Mercer de la santé financière des régimes de retraite

L’indice Mercer de la santé financière des régimes de retraite indique le ratio actif-passif d’un régime de retraite modèle. Le ratio a été établi de façon arbitraire à 100 % au début de la période. Le nouvel indice tient compte du coût au titre des services courants et des paiements spéciaux de solvabilité, mais pas des améliorations ayant pu être apportées au régime. Il suppose également que les évaluations sont déposées chaque année civile et que le déficit révélé dans chaque évaluation est financé sur une base mensuelle au cours des cinq années subséquentes.

Actif : portefeuille indiciel. Répartition de l’actif jusqu’au 31 décembre 2016 : indice obligataire universel de rendement total FTSE TMX, 42,5 %; indice composé S&P/TSX, 25 %; indice S&P 500 (en $ CA), 15 %; indice MSCI EAEO (en $ CA), 15 %; indice des bons du Trésor à 91 jours FTSE TMX, 2,5 %. Répartition de l’actif à compter du 1er janvier 2017 : indice obligataire à long terme de rendement total FTSE TMX, 42,5 %; indice composé S&P/TSX, 15 %; indice MSCI Monde (en $ CA), 40 %; indice des bons du Trésor à 91 jours FTSE TMX, 2,5 %.

Passif : 50 % de participants actifs, 50 % de retraités. Pour les participants actifs, on suppose que le règlement s’effectue à 60 % sous forme d’un montant forfaitaire représentant la valeur actualisée de la rente selon les normes de l’Institut canadien des actuaires (ICA) sur la valeur actualisée d’une rente, sans tenir compte du délai d’un mois, et à 40 % par la souscription d’une rente. Pour les retraités, on suppose qu’il s’effectue par la souscription d’une rente. L’estimation du coût des rentes s’appuie sur le matériel d’orientation de l’ICA sur les blocs de contrats types de durée moyenne. Les résultats varient selon le régime de retraite.


À PROPOS DE MERCER
Mercer offre des services-conseils et des solutions axées sur la technologie qui aident les organisations à répondre aux besoins changeants de leur main-d’œuvre dans les domaines Santé, Avoirs et Carrière. La Société compte plus de 23 000 employés répartis dans 44 pays et elle exerce ses activités dans plus de 130 pays. Elle est une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), la plus importante société de services professionnels d’envergure mondiale dans les domaines du risque, de la stratégie et du capital humain. Forte d’un effectif mondial de 75 000 employés et d’un chiffre d’affaires annualisé de près de 17 milliards de dollars ainsi que de ses sociétés-conseils de premier ordre, soit Marsh, Guy Carpenter et ;Oliver Wyman, Marsh & McLennan aide ses clients à naviguer dans un environnement de plus en plus dynamique et complexe. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.mercer.ca Suivez Mercer sur Twitter @MercerCanada.

COORDONNÉES