Les régimes PD s’améliorent au T2 2018 | Mercer Canada

Les régimes à prestations déterminées continuent de s’améliorer au T2 2018, malgré la volatilité actuelle

Salle de nouvelles

Malgré une volatilité accrue, la solvabilité des régimes à prestations déterminées progresse au deuxième trimestre

  • Le 4 juillet 2018
  • Canada, Montréal

La solvabilité des régimes de retraite canadiens à prestations déterminées a continué de s’améliorer au deuxième trimestre de 2018. L’indice Mercer de la santé financière des régimes de retraite, qui illustre le ratio de solvabilité d’un régime de retraite hypothétique, s’établit à 107 % le 29 juin, comparativement à 106 % le 30 mars et au début de l’année. Le ratio de solvabilité médian des régimes de retraite des clients de Mercer était de 99 % au 29 juin, en hausse par rapport à 98 % le 30 mars et à 97 % à la fin de 2017. Près de la moitié des régimes de retraite canadiens sont maintenant entièrement capitalisés.

La solvabilité des régimes de retraite a bénéficié de la vigueur des marchés boursiers, malgré le recul des dernières semaines de juin. Les taux d’intérêt à long terme ont terminé le trimestre sans grand changement par rapport à la fin du premier trimestre.

« Malgré la persistance de taux d’intérêt particulièrement bas, la capitalisation des régimes de retraite canadiens fait très bonne figure », indique F. Hubert Tremblay, conseiller principal du domaine Avoirs chez Mercer.

Par contre, les marchés financiers demeurent volatils en raison de l’incertitude géopolitique, ne sachant pas notamment si le glissement actuel vers le protectionnisme va s’accélérer ou ralentir.

Les répondants de régimes de retraite à prestations déterminées gelés ou fermés devraient profiter de la santé financière actuelle de leurs régimes pour réévaluer sans tarder leur profil de risque et voir s’il est en adéquation avec les risques qui s’annoncent. « Nombre de ces régimes sont beaucoup trop exposés au risque d’investissement, compte tenu de leur bonne solvabilité et du rapprochement de leur horizon de placement. Le risque de déficits énormes qui pourraient réapparaître l’emporte largement sur l’avantage d’accroître les surplus », poursuit M. Tremblay.

Du point de vue des placements

Un portefeuille équilibré type d’un régime de retraite aurait gagné 2,5 % au deuxième trimestre de 2018. Dans l’ensemble, les obligations canadiennes des indices généraux et les marchés boursiers des pays développés ont progressé durant le trimestre, contrairement aux marchés boursiers des pays émergents.

Les actions canadiennes ont remonté de façon marquée durant le deuxième trimestre, l’indice composé S&P/TSX rapportant 6,8 %, soit le gain trimestriel le plus important depuis plus de quatre ans. Dix indices sectoriels sur onze ont affiché des gains au cours de la reprise généralisée, après un recul de 4,5 % au premier trimestre. L’énergie (+15,8 %) a profité de la hausse des prix du pétrole brut et de l’approbation des organismes de réglementation devant alléger l’engorgement sur le plan du transport. Les soins de santé (+14,3 %) et les technologies de l’information (+10,9 %) ont aussi enregistré des rendements supérieurs à 10 %.

Les marchés canadiens de titres à revenu fixe ont récolté des rendements modestes durant le trimestre, les obligations à long terme (+0,9 %) surpassant les obligations universelles (+0,5 %). Les obligations à rendement réel (+2,0 %) ont encore battu les obligations à rendement nominal, les taux de ces dernières demeurant pratiquement inchangés.

Les tensions commerciales se sont encore accrues devant l’impasse des négociations sur l’ALENA et à l’annonce par le président Trump de tarifs imposés à la Chine et au Canada. « Le retour de la volatilité sur les marchés financiers demeure une tendance marquée jusqu’à présent en 2018, estime Todd Nelson, conseiller principal, Mercer Canada. Globalement, les marchés boursiers ont bien rebondi après les ventes massives du début d’année. Mais, les conflits géopolitiques actuels et les tensions commerciales croissantes demeurent une préoccupation importante. Malgré la remontée observée durant la majeure partie du deuxième trimestre, le marché demeure sensible à ces enjeux dominants. »

Les rendements des actions américaines ont été positifs sous l’angle du dollar américain (+3,4 %) et l’ont été davantage en dollars canadiens (+5,5 %) en raison du recul du huard par rapport au dollar américain durant le trimestre. Par contre, le dollar canadien s’est apprécié par rapport à l’euro et à la livre sterling, de sorte que les investisseurs en dollars canadiens ont obtenu des rendements moindres en devises locales sur les marchés boursiers internationaux (EAEO) (+1,0 % en dollars canadiens et +3,8 % en devises locales). Renversant les tendances récentes, les marchés émergents ont été à la remorque des marchés développés, reculant de 6,0 % en dollars canadiens (-3,4 % en devises locales) au deuxième trimestre.

La Banque du Canada a maintenu son taux cible de financement à un jour à 1,25 % durant le trimestre, tandis que la Réserve fédérale américaine a poursuivi son resserrement, haussant son taux cible d’un quart de point de pourcentage pour l’établir entre 1,75 % et 2,00 %.

Indice Mercer de la santé financière des régimes de retraite

L’indice Mercer de la santé financière des régimes de retraite indique le ratio actif-passif d’un régime de retraite modèle. Le ratio a été établi de façon arbitraire à 100 % au début de la période. Le nouvel indice tient compte du coût au titre des services courants et des paiements spéciaux de solvabilité, mais pas des améliorations ayant pu être apportées au régime. Il suppose également que les évaluations sont déposées chaque année civile et que le déficit révélé dans chaque évaluation est capitalisé sur une base mensuelle au cours des cinq années subséquentes.

Actif : portefeuille indiciel. Composition du portefeuille pour les périodes se terminant le 31 décembre 2016 : 42,5 % du rendement total de l’indice obligataire universel FTSE TMX; 25 % du rendement total de l’indice composé S&P/TSX; 15 % du rendement total de l’indice S&P 500 (en $ CAN); 15 % du rendement total de l’indice MSCI EAEO (en $ CAN); 2,5 % du rendement total de l’indice des bons du Trésor 91 jours FTSE TMX. Composition du portefeuille pour les périodes débutant le 1er janvier 2017 ou par la suite : 42,5 % du rendement total de l’indice obligataire à long terme FTSE TMX; 15 % du rendement total de l’indice composé S&P/TSX; 40 % du rendement total de l’indice MSCI mondial (en $ CAN); 2,5 % du rendement total de l’indice des bons du Trésor 91 jours FTSE TMX.

Passif : 50 % de participants actifs, 50 % de retraités. Pour les participants actifs, on suppose que le règlement s’effectue à 60 % au moyen de valeurs actualisées établies selon les normes de l’Institut canadien des actuaires (ICA) sur les valeurs de transfert, sans tenir compte du délai d’un mois, et à 40 % par la souscription d’une rente; pour les retraités, on suppose qu’il s’effectue par la souscription d’une rente. L’estimation du coût des rentes s’appuie sur les conseils de l’ICA sur les blocs de contrats types de durée moyenne. Les résultats varient selon le régime de retraite.


À PROPOS DE MERCER
Mercer offre des services-conseils et des solutions axées sur la technologie qui aident les organisations à répondre aux besoins changeants de leur main-d’œuvre dans les domaines Santé, Avoirs et Carrière. La Société compte plus de 22 000 employés répartis dans 44 pays et elle exerce ses activités dans plus de 130 pays. Elle est une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), la plus importante société de services professionnels d’envergure mondiale dans les domaines du risque, de la stratégie et du capital humain. Forte d’un effectif mondial de quelque 65 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 14 milliards de dollars ainsi que de ses sociétés-conseils de premier ordre, soit Marsh, Guy Carpenter et Oliver Wyman, Marsh & McLennan aide ses clients à naviguer dans un environnement de plus en plus dynamique et complexe. Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.mercer.ca. Suivez Mercer sur Twitter @MercerCanada.

COORDONNÉES