Mercer Canada | Enquête sur l’évolution du secteur de l’énergie

Mercer Canada | Enquête sur l’évolution du secteur de l’énergie

Salle de nouvelles

Enquête de Mercer sur l’évolution du secteur de l’énergie

  • 2 février 2015
  • Canada, Montréal

Une enquête menée par Mercer auprès de 154 organisations du secteur pétrolier et gazier aux États-Unis, au Canada et au Mexique a révélé que, par suite de la baisse spectaculaire qu’ont connue récemment les cours du pétrole, près de la moitié d’entre elles (44 %) vont réduire leurs dépenses en immobilisations, que près du tiers (32 %) prévoient acquérir moins de talents à l’externe et que 16 % pourraient réduire leur effectif. Cette enquête, intitulée « Mercer Changing Energy Industry Dynamics Survey » et réalisée du 11 décembre 2014 au 16 janvier 2015, a mis en lumière les tactiques d’investissements en immobilisations et en capital humain que les répondants envisagent à court terme.

Répercussions sur la stratégie d’entreprise - alors que 25 % des répondants affirment qu’il est « trop tôt pour se prononcer » : 

  • 44 % d’entre eux réduiront leurs dépenses en immobilisations en conséquence de la chute des prix du pétrole
  • 38 % réduiront les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives
  • 23 % réduiront les frais d’exploitation de base (autres que les frais de vente, frais généraux et dépenses administratives)
  • 7 % examineront la possibilité de céder des actifs, des unités d’affaires ou des produits, ou encore, de mettre fin à leurs activités dans certaines régions

Répercussions sur la stratégie de capital humain - alors que 32 % des répondants affirment qu’il est « trop tôt pour se prononcer » :

  • 32 % ont l’intention d’acquérir moins de talents à l’extérieur de leur organisation
  • 18 % ont l’intention de geler ou de réduire la rémunération
  • 18 % examineront des façons d’améliorer le rapport coût-efficacité de la prestation des services RH
  • 16 % pourraient réduire leur effectif (restructuration)

Ces résultats démontrent clairement que la conjoncture du marché peut bouleverser rapidement les stratégies des employeurs. Ainsi, dans une autre enquête de Mercer sur le secteur pétrolier et gazier publiée au début de 2014, l’acquisition de talents a été désignée par 66 % des répondants comme leur stratégie de gestion des talents prioritaire.

Compte tenu de ces conclusions et des réalités actuelles du marché, Mercer croit que les leaders RH les plus perspicaces proposeront une stratégie équilibrée, en prenant les mesures nécessaires à court terme tout en améliorant les capacités organisationnelles et le rendement opérationnel de l’entreprise à long terme. Selon Mercer, une telle approche est essentielle, car l’histoire a démontré que le cours du pétrole est fondamentalement basé sur l’offre et la demande : à mesure que les réductions de la production se feront sentir, la demande excédera l’offre, et les organisations seront de nouveau en croissance.

Mercer a aussi relevé dix mesures prioritaires pour une amélioration du rendement financier que les leaders RH du secteur pétrolier et gazier devraient prendre immédiatementy :

  • Réingénierie financière
  • Suspension de programmes
  • Responsabilisation et engagement accrus des employés
  • Restructuration de la rémunération
  • Gouvernance des régimes
  • Optimisation de la prestation des services RH
  • Gestion analytique et prédictive du talent
  • Nouvelle distribution de la main-d’œuvre
  • Gains d’efficience au moyen de régimes globaux
  • Accélération de la croissance de la productivité des employés

Vous pouvez obtenir de l’information supplémentaire sur ces mesures à l’adresse : http://www.mercer.com/services/solutions/energy/managing-human-capital-assets-during-market-disruption.html


À PROPOS DE L’ENQUÊTE
L’enquête Mercer Changing Energy Industry Dynamics Survey s’est déroulée du 11 décembre 2014 au 16 janvier 2015. Elle a été menée auprès de 154 organisations exerçant des activités pétrolières et gazières aux États-Unis, au Canada et au Mexique. L’effectif de ces organisations variait de moins de 100 employés à plus de 20 000 employés œuvrant dans pratiquement tous les aspects de la chaîne de valeur des services

À PROPOS DE MERCER
Mercer est un chef de file mondial en matière de consultation dans les domaines suivants : carrière, santé, et avoirs. Mercer aide ses clients dans le monde entier à améliorer la santé, la prospérité et la carrière de leur actif le plus précieux : leurs gens. La Société compte au-delà de 20 000 employés répartis dans plus de 43 pays et elle exerce ses activités dans plus de 140 pays. Elle est une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), un regroupement mondial de sociétés de services professionnels qui offre des conseils et des solutions dans les domaines du risque, de la stratégie et du capital humain. Forte d’un effectif mondial de quelque 60 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 13 milliards de dollars. Marsh & McLennan Companies est également la société mère de Marsh, un chef de file mondial en courtage d’assurance et gestion de risque, de Guy Carpenter, un chef de file mondial spécialisé en services intermédiaires en matière de risque et de réassurance, et d’Oliver Wyman, un chef de file mondial spécialisé en consultation en gestion. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.mercer.ca. Suivez Mercer sur Twitter à l’adresse @MercerCanada

COORDONNÉES