Mercer Canada | L’avenir des soins de santé

Salle de nouvelles

LES COÛTS DES SOINS DE SANTÉ DES EMPLOYEURS AUGMENTERONT DE 130 % D’ICI 2025 : MERCER

  • Le 16 mai 2017
  • Canada, Montréal

Pour faire face aux défis engendrés par la hausse des coûts, les changements démographiques et l’accroissement de la mobilité de la main-d’œuvre, les employeurs et les promoteurs de régimes doivent mettre à profit les solutions technologiques et faire preuve de flexibilité.

Chef de file mondial dans le domaine de la consultation en amélioration de la santé, des avoirs et des carrières, Mercer prévoit aujourd’hui que les coûts des soins de santé des employeurs grimperont de 130 % d’ici 2025.

Annoncée à l’occasion de la première édition de l’événement Mercer « L’avenir des soins de santé : évolution et révolution », cette hausse plus élevée que prévue des coûts serait attribuable à l’arrivée de nouveaux médicaments spécialisés, à l’augmentation des maladies chroniques et mentales, à l’accroissement des fraudes en avantages sociaux et à la hausse des coûts de mise en commun des soins de santé. Si on ajoute à ces facteurs le fait que la main-d’œuvre est de plus en plus diversifiée et mobile, on obtient le tableau complet des défis que les employeurs devront relever en matière de soins de santé pour se distinguer dans l’acquisition et la gestion de talents dans un monde de la santé en pleine ébullition.

Ces défis présentent également des occasions intéressantes : les employeurs qui comprendront les enjeux pourront élaborer leurs plans et ainsi relever ces défis avec succès.

« À mesure que les coûts augmentent, les employeurs doivent multiplier leurs efforts pour demeurer compétitifs, affirme Julie Duchesne, membre du partenariat et responsable du domaine Santé de Mercer au Québec. Cela signifie qu’ils doivent miser sur la personnalisation des avantages sociaux rendue possible grâce aux solutions technologiques, se tourner vers les modèles de financement novateurs et offrir des régimes plus flexibles qui répondent aux besoins d’une main-d’œuvre plus diversifiée et en constante évolution ».

LES EMPLOYEURS DOIVENT PERSONNALISER LES AVANTAGES QU’ILS OFFRENT

Comme la main-d’œuvre d’aujourd’hui peut être composée de représentants de cinq générations différentes, elle est plus diversifiée que jamais tant dans ses demandes que dans ses besoins. On s’attend à ce que cette tendance s’accentue d’ici 2025.

Pour faire face à ce défi, les employeurs doivent :

  • Établir des relations avec les fournisseurs spécialisés : Comme les médicaments spécialisés offerts pour le traitement de maladies spécifiques augmentent les coûts, Mercer conseille fortement aux employeurs de développer des relations avec un éventail plus large de fournisseurs pour être en mesure de fournir les services et les communications ciblés, pour avoir un meilleur accès aux professionnels des soins de santé et pour mieux gérer les coûts.

  • Commencer à délaisser le modèle d’assurance collective traditionnel : Le modèle d’assurance collective traditionnel ne répond plus aux demandes des consommateurs. Les jeunes et les travailleurs « branchés » qui maîtrisent bien les technologies veulent des régimes personnalisables qui répondent à leurs besoins spécifiques en soins de santé.

    Les protections facultatives, qui comprennent notamment un modèle de régime à cotisations déterminées et des comptes gestion-santé imposables et non imposables, sont des moyens intéressants de contrôler les coûts. Au Canada, le marché des protections facultatives est actuellement plutôt restreint, car il représente moins de 20 millions de dollars en primes annuelles comparativement à environ 5 milliards de dollars aux États-Unis. Le succès de ce modèle aux États-Unis est inspirant pour les promoteurs de régimes au Canada, car il permet d’offrir plus de choix alors que ses coûts et la transférabilité  sont moins élevés. Les employeurs qui cherchent à s’adapter aux besoins de la main-d’œuvre changeante devraient sérieusement songer à les mettre en œuvre.

  • Se servir des données disponibles pour personnaliser les protections : La technologie prêt-à-porter, les tests génétiques, les données démographiques et sur les demandes de règlement sont tous très utiles pour aider les employeurs à comprendre les besoins éventuels des personnes en soins de santé et, grâce à l’évolution de la science des données, il sera possible de vraiment personnaliser les protections. À mesure que ce volet de la science des soins de santé se développe, les employeurs doivent être prêts à optimiser les régimes d’avantages sociaux offerts en se fiant aux données disponibles. Ils pourront ainsi améliorer l’engagement et la fidélisation de leurs employés et se démarquer de leurs concurrents.

TRANSFORMER OU TIRER DE L’ARRIÈRE

La transformation technologique et démographique sans précédent que connaît le monde des soins de santé révolutionnera le marché du travail. « Les solutions actuellement offertes sur le marché ne répondront plus aux besoins de la main-d’œuvre de demain, conclut Mme Duchesne. C’est la raison pour laquelle nous aidons les employeurs à être prêts à faire face aux changements. »

La première édition annuelle de l’événement « L’avenir des soins de santé » organisé par Mercer Canada aura lieu partout au pays entre le 16 mai et le 13 juin 2017.
Pour en savoir plus, visitez https://www.mercer.ca/fr/notre-philosophie/l-avenir-des-soins-de-sante.html

À PROPOS DE MERCER

Mercer est un chef de file mondial en matière de consultation dans les domaines suivants : santé, avoirs et carrière. Mercer aide ses clients dans le monde entier à améliorer la santé, les avoirs et le rendement de leur actif le plus précieux : leurs gens. La Société compte 20 000 employés répartis dans plus de 43 pays et elle exerce ses activités dans plus de 140 pays. Mercer est une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), un regroupement mondial de sociétés de services professionnels qui offre des conseils et des solutions dans les domaines du risque, de la stratégie et du capital humain. Forte d’un effectif mondial de quelque 60 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 13 milliards de dollars, Marsh & McLennan Companies est également la société mère de Marsh, un chef de file mondial en courtage d’assurance et gestion de risque, de Guy Carpenter, un chef de file mondial spécialisé en services intermédiaires en matière de risque et de réassurance, et d’Oliver Wyman, un chef de file mondial spécialisé en consultation en gestion. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.mercer.ca. Suivez Mercer sur Twitter à l’adresse @MercerCanada.

COORDONNÉES