Mercer Canada| Enquête 2016 – Coût de la vie

Mercer Canada| Enquête 2016 – Coût de la vie

Salle de nouvelles

Au Canada, le recul du dollar permet d’attirer des expatriés dans les villes, mais pénalise les employeurs canadiens

  • Le 22 juin 2016
  • Canada, Montréal, QC

Les coûts des programmes offerts aux expatriés nuisent à la demande continue d’affectations d’employés à l’étranger
Selon la 22enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie, Vancouver demeure la ville la plus chère au Canada

  • Les villes canadiennes ont reculé de plusieurs rangs dans le classement de cette année à cause de la faiblesse du dollar canadien
  • Vancouver (142e rang) demeure la ville la plus chère au Canada, suivie de près par Toronto (143e rang), puis par Montréal (155e rang), Calgary (162e rang) et Ottawa (171e rang)

Montréal, le mercredi 22 juin 2016
Malgré la volatilité des marchés mondiaux et l’accentuation des problèmes de sécurité, les organisations continuent d’élaborer des stratégies pour étendre leurs activités à l’échelle mondiale et pour ainsi demeurer concurrentielles et stimuler leur croissance. Pourtant, peu d’organisations sont prêtes à relever les défis que les événements mondiaux imposent à leur entreprise, notamment leurs répercussions sur le coût des affectations à l’étranger. D’après les résultats de la 22enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie, des facteurs comme les fluctuations monétaires, l’inflation dans les prix des biens et des services et l’instabilité des prix des logements font monter le coût des programmes offerts aux employés affectés à l’étranger.

« Malgré les progrès technologiques et la montée d’une main-d’œuvre de plus en plus connectée à l’échelle mondiale, l’affectation d’employés à l’étranger demeure une composante de plus en plus importante de la stratégie des multinationales qui veulent demeurer concurrentielles, affirme Ilya Bonic, membre principal du partenariat et président du domaine Talents de Mercer. Cependant, en raison de la volatilité des marchés et de la stagnation de la croissance économique dans de nombreuses régions du monde, il est essentiel de garder l’œil sur la rentabilité, y compris sur les programmes de rémunération offerts aux employés expatriés. Pressées d’étendre leurs activités dans le monde, les organisations doivent disposer de données exactes et transparentes pour rémunérer équitablement tous les types d’emploi à l’étranger, y compris les affectations à court terme et les programmes locaux bonifiés. »

Selon l’enquête 2016 sur le coût de la vie menée par Mercer, Hong Kong est la ville la plus chère au monde pour les expatriés et a délogé Luanda en Angola, qui est maintenant en deuxième position. Zurich a conservé le troisième rang et Singapour, le quatrième. Tokyo occupe la cinquième place, en hausse de six rangs par rapport à l’année dernière. Kinshasa, qui figure pour la première fois parmi les dix villes les plus chères, est passée du treizième au sixième rang.

Les autres villes qui figurent dans le palmarès Mercer des dix villes les plus chères pour les employés en poste à l’étranger sont Shanghai (7e rang), Genève (8e rang), N’Djamena (9e rang) et Beijing (10e rang). L’enquête révèle que les villes les moins chères du monde pour les employés expatriés sont Windhoek (209e rang), Le Cap (208e rang) et Bishkek (207e rang).

L’enquête largement reconnue de Mercer est l’une des plus exhaustives au monde. Elle est conçue pour aider les multinationales et les gouvernements à élaborer des stratégies de rémunération pour leurs employés en poste à l’étranger. La ville de New York est utilisée comme ville de référence. La fluctuation des devises a été mesurée par rapport au dollar américain. L’enquête de Mercer a porté sur 375 villes du globe; le classement de cette année contient 209 villes réparties sur cinq continents et compare les prix demandés dans ces endroits pour l’achat de plus de 200 produits et services tels que le logement, les transports, la nourriture, les vêtements, les produits ménagers ainsi que les divertissements.

« La difficulté de maximiser le rendement du capital investi avec moins de ressources et des pénuries de talents à l’échelle mondiale freine considérablement les initiatives de croissance des multinationales, poursuit M. Bonic. Les organisations doivent s’assurer qu’elles peuvent procéder aux affectations dont elles ont besoin pour atteindre leurs objectifs d’affaires en offrant une rémunération équitable et concurrentielle. »

« Les coûts des biens et services change en fonction de l’inflation et de la volatilité des devises, ce qui fait que les coûts des affectations à l’étranger sont parfois plus élevés et parfois moins élevés, poursuit M. Bonic. Les faibles niveaux d’inflation se sont traduits par une augmentation stable des prix partout dans le monde. »

Amérique
Les villes canadiennes ont poursuivi leur descente dans le classement de cette année à cause de la faiblesse du dollar canadien. Vancouver (142e rang), la ville qui arrive au plus haut rang des villes du pays, a glissé de 23 places. Toronto (143e rang), Montréal (155e rang) et Calgary (162e rang) ont glissé respectivement de 17, 15 et 16 échelons. Ottawa (171e rang) ferme la marche des villes canadiennes.

« Même si le coût de la vie des habitants de Vancouver et de Toronto continue de monter, la faiblesse du dollar canadien a permis d’attirer les expatriés d’entreprises de l’extérieur du pays dans ces villes, ajoute Gordon Frost, membre du partenariat et responsable du domaine Talents de Mercer Canada. En revanche, la dépréciation du dollar pose problème aux organisations canadiennes qui veulent envoyer des employés dans d’autres villes du monde. »

Les villes états-uniennes ont grimpé dans le classement en raison de la vigueur du dollar américain par rapport aux autres grandes devises et du recul important des villes d’autres régions. New York, la ville la plus chère de la région, a gravi cinq échelons et occupe le 11e rang. San Francisco (26e rang) et Los Angeles (27e rang) ont respectivement remonté de 11 et 9 rangs par rapport à l’année dernière, tandis que Seattle (83e rang) en a gagné 23.

En Amérique du Sud, Buenos Aires (41e rang) est la ville la plus chère malgré une chute de 22 places par rapport à l’année dernière. Elle est suivie de San Juan (Porto Rico) (67e rang) qui a grimpé de 22 places. La majorité des autres villes d’Amérique du Sud ont baissé dans le classement en raison de la faiblesse de leur devise par rapport au dollar américain, et ce, en dépit de l’augmentation des prix des biens et services au Brésil, en Argentine ou en Uruguay, entre autres. En particulier, São Paulo (128e rang) et Rio de Janeiro (156e rang) ont dégringolé de 88 et 89 places respectivement même si le coût des biens et services a fortement augmenté. Lima (141e rang) a glissé de 19 échelons tandis que Bogota (190e rang) a perdu 42 places. Managua (192e rang) est la ville la moins chère d’Amérique du Sud. Caracas, au Venezuela, a été exclue du classement en raison de la situation complexe liée à sa devise; en effet, son classement aurait pu varier grandement selon le taux de change officiel choisi.

Europe, Moyen-Orient et Afrique
Deux villes d’Europe figurent dans le classement des dix villes les plus chères pour les expatriés. Toujours au troisième rang mondial, Zurich demeure la ville européenne la plus chère, suivie de Genève (8e rang) qui a reculé de trois échelons par rapport au classement de l’an dernier. Vient ensuite Berne (13e rang) qui a perdu quatre positions à cause de l’affaiblissement du franc suisse par rapport au dollar américain.

En raison de la stabilité de l’euro par rapport au dollar américain, plusieurs villes européennes n’ont pas beaucoup bougé dans le classement. Paris (44e rang), Milan (50e rang), Vienne (54e rang) et Rome (58e rang) sont demeurées à peu près au même rang que l’an dernier, tandis que Copenhague (24e rang) et Saint-Pétersbourg (152e rang) ont maintenu leur position.

D’autres villes européennes, notamment Oslo (59e rang) et Moscou (67e rang), ont dégringolé de 21 et 17 places respectivement, parce que les devises locales ont perdu beaucoup de valeur par rapport au dollar américain. Londres (17e rang) et Birmingham (96e rang) au Royaume-Uni ont glissé de cinq et 16 rangs respectivement, tandis que les villes allemandes de Munich (77e rang), Francfort (88e rang) et Düsseldorf (107e rang) ont remonté dans le classement.

« En Europe, malgré une hausse marquée des prix dans certaines régions, plusieurs devises locales se sont affaiblies par rapport au dollar américain, ce qui a fait chuter certaines villes dans le palmarès, explique Nathalie Constantin-Métral, conseillère principale de Mercer et responsable de la compilation des données pour le classement annuel. La région a en outre été touchée par d’autres facteurs comme les problèmes récents liés à la sécurité, l’agitation sociale et les inquiétudes concernant les perspectives économiques. »

Quelques villes d’Europe de l’Est et d’Europe centrale ont gagné des places dans le classement, notamment Kiev (176e rang) et Tirana (186e rang) qui ont gravi 8 et 12 échelons, respectivement.

Tel-Aviv (19e rang) se classe encore cette année en tête de liste des villes les plus chères du Moyen-Orient pour les employés en poste à l’étranger, suivie de Dubaï (21e rang), Abu Dhabi (25e rang) et Beyrouth (50e rang). Djeddah (121e rang) conserve son titre de ville la moins chère de la région malgré une remontée de 30 places. « Plusieurs villes du Moyen-Orient ont fait un bond dans le palmarès en raison du déclin d’autres villes et de la forte augmentation du coût du logement locatif pour les employés en poste à l’étranger, particulièrement à Abu Dhabi et à Djeddah », poursuit Mme Constantin-Métral.

Même si elle a perdu le premier rang du classement mondial, Luanda (2e rang) en Angola demeure la ville la plus chère en Afrique. Elle est suivie de Kinshasa (6rang), qui a gagné sept places depuis 2015. Viennent ensuite N’Djamena (9e rang) en hausse d’un rang et Lagos (13rang) au Nigéria qui a monté de sept places. En baisse de trois échelons, Windhoek (209rang) en Namibie est la ville la moins chère dans la région et ailleurs dans le monde.

Asie-Pacifique
Cette année, Hong Kong (1er rang) remporte la palme des villes les plus chères pour les expatriés, tant en Asie que dans le monde. Luanda est passée au deuxième rang en raison de la faiblesse de sa devise locale. Singapour (4e rang) n’a pas bougé et Tokyo (5<e rang) a gagné six places. Shanghai (7rang) et Beijing (10e rang) sont les suivantes dans le classement. Shenzhen (12rang) a remonté de deux échelons. Séoul (15e rang) et Guangzhou (18e rang) en Chine ont descendu de sept et trois places, respectivement.

« La remontée du yen a fait grimper les villes japonaises dans le palmarès, ajoute Mme Constantin-Métral. En revanche, les villes chinoises ont reculé à cause de l’affaiblissement du yuan chinois par rapport au dollar américain. »

Mumbai (82e rang) est en tête de peloton en Inde. Elle est suivie de New Delhi (130e rang) et de Chennai (158e rang). Kolkata (194e rang) et Bangalore (180e rang) sont les villes indiennes les moins chères. Ailleurs en Asie, Bangkok (74e rang), Kuala Lumpur (151e rang) et Hanoï (106e rang) ont dégringolé de 29, 38 et 20 places respectivement. Baku (172e rang) est la ville qui a fait la chute la plus vertigineuse dans le classement, glissant de plus de 100 échelons. La ville d’Achkhabad au Turkménistan a gravi 61 échelons et occupe le 66e rang mondial.

Les villes australiennes sont parmi celles qui ont fait les chutes les plus spectaculaires au classement de cette année, leur monnaie locale s’étant dépréciée par rapport au dollar américain. Brisbane (96e rang) et Canberra (98 e rang) ont reculé de 30 et de 33 rangs respectivement, tandis que la descente de Sydney (42e rang) la ville la plus chère en Australie pour les expatriés a été relativement plus modérée, soit 11 places. Melbourne a perdu 24 rangs et occupe cette année le 71e rang.

Mercer produit des rapports sur le coût de la vie et du logement locatif distincts pour chaque ville ayant fait l’objet de l’enquête. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le classement des villes, visitez le site www.mercer.com/col. Pour acheter des copies des rapports distincts, visitez le site https://www.imercer.com/products/cost-of-living.aspx ou appelez le service à la clientèle, à Varsovie, au +48 22 434 5383.

Enquête mondiale de Mercer sur le coût de la vie – Classement 2016
(Panier de biens et services de Mercer à l’échelle internationale, y compris le coût du logement locatif)
Rangs déterminés en mars
Ville
Pays
2015
2016
2
1 HONG KONG  Hong Kong
1
2
LUANDA Angola
3
3
ZURICH Suisse
4
4
SINGAPOUR Singapour
11
5
TOKYO Japon
13
6
KINSHASA République démocratique du Congo 
6
7
SHANGHAI  Chine
5
8
GENÈVE  Suisse 
10
9
N'DJAMENA  Chad
7
10
BEIJING Chine
16
11
NEW YORK  États-Unis 
14
12
SHENZHEN  Chine 
9
13
BERNE Suisse 
20
13
LAGOS Nigéria
8
15
SÉOUL  Corée du Sud
17
16
VICTORIA  Seychelles
12
17
LONDRES Royaume-Uni
15
18
GUANGZHOU  Chine 
18
19
TEL-AVIV  Israël 
35
20
ABUJA Nigéria
23
21
DUBAÏ  Émirats arabes unis 
32
22
OSAKA  Japon 
42
23
BRAZZAVILLE Congo 
24
24
COPENHAGUE Danemark
33
25
ABU DHABI  Émirats arabes unis 
37
26
SAN FRANCISCO  États-Unis 
36
27
LOS ANGELES  États-Unis 
30
28
LIBREVILLE  Gabon 
26
29
NANJING  Chine
27
30
TIANJIN  Chine
21
31
SHENYANG  Chine 
39
32
NOUMÉA  Nouvelle-Calédonie 
24
33
QINGDAO  Chine 
29
34
CHENGDU  Chine 
42
34
CHICAGO  États-Unis 
22
36
CONAKRY Guinée 
52
37
HONOLULU  États-Unis 
50
38
WASHINGTON, D.C. États-Unis 
28
39
YANGON  Myanmar 
55
40
DJIBOUTI  Djibouti 
19
41
BUENOS AIRES  Argentine 
31
42
SYDNEY Australie 
41
43
TAIPEI  Taïwan 
46
44
PARIS  France 
56
45
MIAMI  États-Unis 
63
45
DHAKA Bangladesh 
49
47
DUBLIN Irlande 
62
47
ACCRA Ghana 
64
47
BOSTON États-Unis
44
50
BEYROUTH  Liban 
53
50
MILAN  Italie 
54
50
AMMAN  Jordanie 
60
50
YAOUNDÉ  Cameroun 
56
54
VIENNE  Autriche 
80
54
NAGOYA  Japon
58
56
ABIDJAN  Côte d’Ivoire 
71
57
RIYAD  Arabie saoudite 
59
58
ROME  Italie 
38
59
OSLO  Norvège 
76
60
PORT D’ESPAGNE  Trinité-et-Tobago
71
61
WHITE PLAINS  États-Unis
77
62
DALLAS États-Unis
 
62
BANGUI République centrafricaine 
67
64
HELSINKI Finlande
69
64
AMSTERDAM  Pays-Bas 
127
66
ACHKHABAD  Turkménistan 
50
67
MOSCOU  Russie 
89
67
SAN JUAN  Porto Rico 
48
69
PERTH  Australie
78
70
DOUALA  Cameroun 
47
71
MELBOURNE  Australie
88
71
MORRISTOWN  États-Unis 
91
71
MANAMA Bahreïn 
45
74
BANGKOK  Thaïlande 
92
75
HOUSTON  États-Unis 
99
76
DOHA  Qatar 
87
77
MUNICH  Allemagne 
103
78
ATLANTA  États-Unis 
83
79
DAKAR  Sénégal 
75
80
MANILLE  Philippines 
104
81
PANAMA  Panama 
74
82
MUMBAI  Inde 
106
83
SEATTLE  États-Unis 
106
84
STOCKHOLM  Suède 
82
85
ABERDEEN  Royaume-Uni 
94
86
LUXEMBOURG  Luxembourg 
102
86
BRUXELLES   Belgique 
79
88
BANDAR SERI BEGAWAN  Brunei 
90
88
HÔ CHI MINH-VILLE  Vietnam 
98
88
FRANCFORT  Allemagne 
115
91
MINNEAPOLIS  États-Unis 
120
91
LE CAIRE  Égypte
99
93
JAKARTA  Indonésie 
110
94
SAN JOSÉ Costa Rica 
117
94
MUSCAT  Oman 
66
96
BRISBANE  Australie
80
96
BIRMINGHAM Royaume-Uni 
61
98
AUCKLAND  Nouvelle-Zélande 
65
98
CANBERRA  Australie 
106
100
BERLIN Allemagne
99
101
ISTANBUL Turquie
71
102
ADELAÏDE  Australie 
117
103
KOWEÏT Koweït
122
103
DÉTROIT États-Unis
115
105
MADRID  Espagne
86
106
HANOÏ Vietnam
114
107
DÜSSELDORF Allemagne 
70
108
SANTIAGO  Chili 
130
108
ST. LOUIS  États-Unis
124
110
BARCELONE  Espagne 
133
110
CLEVELAND  États-Unis 
130
112
PITTSBURGH  États-Unis 
124
113
HAMBOURG  Allemagne 
111
114
RIGA Lettonie
120
115
BAMAKO Mali 
104
116
NAIROBI  Kenya
135
117
PORTLAND  États-Unis
142
118
PHNOM PENH Cambodge
83
119
MONTEVIDEO Uruguay 
109
119
GLASGOW  Royaume-Uni 
151
121
DJEDDA  Arabie saoudite 
111
122
POINTE-À-PITRE  Guadeloupe 
83
123
WELLINGTON Nouvelle-Zélande 
133
124
COTONOU  Bénin 
142
124
PRAGUE  République tchèque 
149
126
GUATEMALA  Guatemala
154
127
 QUITO Équateur
40
128
SÃO PAULO Brésil
139
129
STUTTGART Allemagne
132
130
NEW DELHI Inde 
140
130
CASABLANCA Maroc 
144
132
LOMÉ Togo
147
132
LYON France
127
134
BELFAST Royaume-Uni
145
134
LISBONNE Portugal
137
136
BRATISLAVA  Slovaquie
136
137
ATHÈNES Grèce
162
137
TACHKENT Ouzbékistan
97
139
KIGALI Rwanda
129
139
COLOMBO Sri Lanka 
122
141
LIMA Pérou
119
142
VANCOUVER  Canada 
126
143
TORONTO Canada
162
143
ADDIS-ABEBA  Éthiopie
96
145
PORT-AU-PRINCE  Haïti
153
146
OUAGADOUGOU Burkina Faso
157
147
WINSTON-SALEM États-Unis 
165
148
SAINT-DOMINGUE  République dominicaine 
155
149
NIAMEY Niger 
155
150
TALLINN Estonie
113
151
KUALA LUMPUR  Malaisie 
152
152
SAINT-PÉTERSBOURG  Russie 
160
152
KINGSTON  Jamaïque 
161
154
LJUBLJANA Slovénie 
140
155
MONTRÉAL Canada
67
156
RIO DE JANEIRO Brésil 
168
157
HARARE  Zimbabwe 
157
158
CHENNAI  Inde 
167
159
 ZAGREB Croatie 
169
160
NÜRNBERG Allemagne
177
160
SAN SALVADOR El Salvador
146
162
CALGARY  Canada
159
162
LIMASSOL  Chypre
93
164
MAPUTO Mozambique 
170
165
BUDAPEST Hongrie 
172
165
LEIPZIG Allemagne 
171
167
VILNIUS  Lituanie 
175
168
RABAT Maroc
137
169
MEXICO Mexique 
 
170
LA HAVANE Cuba
162
171
OTTAWA Canada
33
172
BAKU Azerbaïdjan 
178
172
BUCAREST  Roumanie 
179
174
DAR ES SALAAM Tanzanie
174
175
PORT LOUIS  Maurice 
184
176
KIEV Ukraine 
175
177
VARSOVIE Pologne
173
178
NOUAKCHOTT Mauritanie
202
179
BANJUL Gambie
183
180
BANGALORE Inde
188
180
ISLAMABAD Pakistan
187
182
SOFIA Bulgarie
165
183
ASUNCIÓN Paraguay
195
184
LA PAZ Bolivie
181
185
ALGER Algérie
193
186
TIRANA  Albanie 
184
187
KAMPALA Ouganda
190
188
TEGUCIGALPA Honduras 
192
189
EREVAN Arménie 
148
190
BOGOTA Colombie
150
190
BRASILIA Brésil
199
192
MANAGUA Nicaragua
196
193
BELGRADE Serbie
193
194
KOLKATA Inde 
196
195
SARAJEVO  Bosnie-Herzégovine 
94
196
ALMATY  Kazakhstan 
182
197
MONTERREY Mexique
198
198
TBILISSI Géorgie 
203
199
SKOPJE Macédoine
180
200
LUSAKA Zambie
188
201
GABORONE  Botswana
205
201
KARACHI Pakistan 
204
203
TUNIS Tunisie
200
204
MINSK  Belarus 
191
205
JOHANNESBURG  Afrique du Sud 
186
206
BLANTYRE Malawi 
207
207
BISHKEK Kirghizistan
200
208
LE CAP  Afrique du Sud 
206
209
WINDHOEK  Namibie
Source : Enquête 2016 de Mercer sur le coût de la vie  

 

Notes aux rédacteurs
Le classement est fourni aux journalistes à titre de référence et ne doit pas être publié en entier. Le nom des dix villes les plus chères et des dix villes les moins chères peut être diffusé sous forme de tableau.

Les résultats de la liste comparative sur le coût de la vie et sur le coût du logement locatif de Mercer sont tirés d’une enquête menée en mars 2016. Les taux de change à cette date et le panier international de produits et services tiré de l’enquête sur le coût de la vie ont servi de base d’évaluation.

Les gouvernements et les grandes sociétés utilisent les données de cette enquête pour prendre des mesures visant à préserver le pouvoir d’achat des employés qu’ils affectent à l’étranger; les données sur le coût du logement locatif sont utilisées pour évaluer les allocations versées aux employés en poste à l’étranger. Le choix des villes sélectionnées pour l’enquête repose sur la demande de données.

À propos de Mercer
Mercer est un chef de file mondial en matière de consultation dans les domaines suivants : santé, avoirs et carrière. Mercer aide ses clients dans le monde entier à améliorer la santé, la prospérité et le rendement de leur actif le plus précieux : leurs gens. La Société compte au-delà de 21 000 employés répartis dans plus de 40 pays et elle exerce ses activités dans plus de 130 pays. Mercer est une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), un regroupement mondial de sociétés de services professionnels qui offre des conseils et des solutions dans les domaines du risque, de la stratégie et du capital humain. Forte d’un effectif mondial de quelque 57 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 13 milliards de dollars. Marsh & McLennan Companies est également la société mère de Marsh, un chef de file mondial en courtage d’assurance et gestion de risque, de Guy Carpenter, un chef de file mondial spécialisé en services intermédiaires en matière de risque et de réassurance, et d’Oliver Wyman, un chef de file mondial spécialisé en consultation en gestion. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.mercer.ca. Suivez Mercer sur Twitter à l’adresse @MercerCanada.

Mercer offre également des conseils et des données de marché dans le domaine de la gestion de la rémunération à l’échelle internationale, notamment du personnel en poste à l’étranger. Elle collabore avec des multinationales et des gouvernements du monde entier. Elle possède l’une des bases de données les plus complètes sur les politiques en matière d’affectation à l’étranger, les pratiques liées à la rémunération et les données sur le coût de la vie à l’échelle mondiale, le prix du logement et les indemnités de difficulté d’existence. Ses événements et conférences annuelles sur la mobilité du personnel à l’échelle internationale informent les sociétés sur les tendances récentes et les dernières études relatives à la mobilité. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site https://www.imercer.com/EU/tabs/gm.aspx. Suivez les nouvelles de Mercer sur la mobilité sur Twitter à l’adresse @MercerMobility.

COORDONNÉES