Assurance-médicaments pour tous : proposition risquée? | Mercer Canada

Assurance-médicaments pour tous : une proposition risquée?

Notre philosophie / SANTÉ

Assurance-médicaments pour tous : une proposition risquée?
Assurance-médicaments pour tous : une proposition risquée?
Calendar24 juin 2019

Le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments a publié son rapport à l’intention du gouvernement fédéral.

Chez Mercer, nous estimons que le statu quo n’est pas viable. En septembre 2018, nous avons proposé au Conseil notre modèle pour un régime national d’assurance-médicaments, qui aurait permis de stabiliser l’assurance-maladie tout en comblant les lacunes dans le système de soins de santé canadien.

La proposition mise de l’avant par le Conseil utilise une approche très différente.

Certains éléments du régime sont les bienvenus alors que d’autres présentent des risques. En examinant la plupart des mesures proposées par le régime, nous pouvons avoir une idée plus claire de la situation.

Comme le régime est très généreux, nous sommes inquiets du peu d’incitatifs à une consommation avertie qui aurait pour effet de nuire à la durabilité du régime à long terme.

Faits saillants du régime :

  • Stratégie pour les maladies rares
  • La liste proposerait d’abord, en 2022, une liste de « médicaments essentiels » qui s’allongerait par la suite.
  • La proposition du Conseil inclut la possibilité d’adhérer pour les provinces.
  • Importantes conséquences pour le marché du travail

Lisez notre critique complète du nouveau régime, et comprenez pourquoi Mercer estime que le régime national d’assurance-médicaments proposé n’est pas réaliste – et probablement non viable.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour télécharger notre document d’opinion et connaître les répercussions du régime national d’assurance-médicaments proposé sur votre organisation.

CALENDRIER DE MISE EN ŒUVRE – RÉGIME NATIONAL D’ASSURANCE-MÉDICAMENTS

  • Février 2018 : Dans son budget, le gouvernement fédéral promet la création d’un groupe de travail sur l’assurance-médicaments.
  • Juin 2018 : Le président du groupe de travail est annoncé : Dr Eric Hoskins, architecte de l’Assurance-santé Plus, un programme de médicaments à payeur unique très généreux s’adressant aux Ontariens âgés de 24 ans ou moins.
  • Juin 2018 : Le nouveau gouvernement provincial de l’Ontario annonce que l’Assurance-santé Plus n’est pas viable et fait marche arrière, annulant en partie le travail du Dr Hoskins.
  • Septembre 2018 : Mercer défend les intérêts des promoteurs de régimes privés et propose un modèle durable qui tient compte des principaux enjeux de nos clients.
  • Mars 2019 : Le Conseil publie un rapport intérimaire dans lequel il recommande, entre autres, la création de l’Agence canadienne des médicaments qui sera responsable d’évaluer l’efficacité des médicaments, de négocier les prix et de mettre à jour la liste des médicaments pour le pays. Il promet également l’élaboration d’une stratégie nationale sur les médicaments très coûteux pouvant traiter les maladies rares.
  • Juin 2019 : Le Conseil publie son rapport définitif qui fait des recommandations sur la structure des régimes, le financement et le calendrier de mise en œuvre d’un régime public d’assurance-médicaments universel et à payeur unique.
  • Automne 2019 : Élection fédérale

 

  Téléchargez le livre blanc pour en savoir davantage sur le modèle de régime d’assurance-médicaments proposé par Mercer.
Fournissez les détails ci-dessous pour recevoir un exemplaire du livre blanc.
*Champs requis

En cliquant sur Soumettre, j’accepte que mes renseignements personnels soient utilisés conformément à la politique de confidentialité de Mercer. Je comprends qu’à des fins de traitement, mes renseignements personnels peuvent être transférés à l’extérieur de mon pays de résidence, où des normes de protection des renseignements personnels différentes peuvent s’appliquer.