Mercer Canada | Article sur l'impartition des régimes CD

Et voilà que toute la planète passe aux régimes à cotisations déterminées

Une réglementation plus complexe, des demandes d’employés qui se multiplient et une équipe des avantages sociaux débordée, ça vous dit?

Ces dernières années, les employeurs canadiens ont été témoins de la tendance mondiale, dans les organisations, à la fermeture ou au gel des régimes de retraite à prestations déterminées (PD) et à leur remplacement par des régimes à cotisations déterminées (CD). Beaucoup d’indicateurs confirment cette transition des actifs des régimes PD traditionnels aux régimes CD. Cela signifie que les organisations auront à composer avec plusieurs défis :

Nouvelles exigences de la main-d’œuvre : La main-d’œuvre se composant maintenant de cinq générations qui épargnent pour des étapes de la vie différentes (et non pas seulement pour la retraite), les exigences de meilleurs résultats et de placements de grande qualité, de communication et d’information des employés se font de plus en plus contraignantes.

Nouvelles réglementations : Mercer prévoit que le mouvement des actifs vers les régimes à cotisations déterminées (même si ces derniers ne représentent actuellement que 5 % des actifs de retraite au Canada, on s’attend à ce que ce pourcentage passe à 30 % d’ici à 2030) entraînera un resserrement marqué de la réglementation. Les nouveaux règlements adoptés compliqueront la gestion des régimes CD et nécessiteront plus de ressources.

Complexification de l’administration des régimes : La gestion des régimes CD nécessitant plus d’efforts, ce sont autant de temps et de ressources qu’on ne peut plus consacrer aux activités de base de l’organisation.

TENDANCES MONDIALES

Sur la scène mondiale, le passage des régimes de retraite traditionnels aux régimes CD est une vague de fond. Quelques rares pays ne suivent pas la tendance, comme le Canada, le Japon, la Finlande et le Portugal. Aux États-Unis, le phénomène se déroule en accéléré, et les actifs des régimes CD dépassent maintenant ceux des régimes PD. Et il faut s’attendre à ce que le mouvement prenne de l’ampleur, d’une part parce les organisations recherchent les avantages financiers que leur procurent les régimes CD, et d’autre part parce que les consommateurs sont en quête de contrôle et de souplesse pour leur épargne et leurs placements.

CE QUI S’ANNONCE AU CANADA

Pourquoi peut-on prévoir que le Canada emboîtera le pas? Parce qu’une étude de Statistique Canada publiée en 2016 révèle que le nombre de Canadiens qui participent à un régime PD diminue sans cesse, tandis que celui des Canadiens qui participent à un régime CD ou hybride grimpe rapidement.

À mesure qu’elles transforment leur régime de retraite, les organisations canadiennes prennent acte d’une nouvelle réalité : les Canadiens ne sont pas prêts financièrement pour la retraite. Et bien qu’une enquête de Mercer montre que l’épargne-retraite est une priorité pour les travailleurs, leur niveau de préparation financière à la retraite demeure inadéquat. Il est donc important que les organisations qui passent d’un régime PD à un régime CD saisissent que ce changement doit s’accompagner d’un volet d’information aux employés, pour que ceux-ci comprennent bien de quoi il s’agit et en quoi leurs rôle et responsabilités sont différents, dans un régime CD. Par ailleurs, environ la moitié des travailleurs canadiens ne bénéficient pas d’un régime de retraite d’employeur. C’est donc dire qu’il y a encore beaucoup d’organisations qui pourraient bonifier leur offre d’avantages sociaux en y ajoutant un régime de placement et d’épargne-retraite CD et, ainsi, retirer les avantages qui en découlent sur les plans de la productivité, de l’amélioration du moral des employés et de l’image qu’ils ont de leur employeur. Toutefois, la réglementation semblant appelée à s’alourdir, elles doivent aussi savoir que ce changement se traduit par une complexité accrue et exige des ressources supplémentaires.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE DÈS MAINTENANT

Pour la plupart des organisations, la perspective de gérer des régimes à cotisations déterminées a de quoi intimider. Mais Mercer peut vous aider et vous fournir des modèles adaptés à votre niveau de connaissance et d’expertise.  Si vous envisagez ce changement, voici la marche à suivre que nous vous recommandons :

1. Cherchez à améliorer le sort de vos employés : Des travailleurs en meilleure santé (physique, mentale et financière) font du meilleur travail. La main-d’œuvre étant désormais multigénérationnelle, et les modes de travail, diversifiés, la communication se doit d’être modulable, pour assurer la satisfaction des employés et les inciter à participer activement à la planification de leur avenir.

2. Regardez en avant, mais agissez maintenant : Notre approche holistique, notre expertise, nos modèles prédictifs et la rigueur de nos analyses vous aident à prévoir les résultats futurs. Et cette fenêtre ouverte sur votre avenir vous donne les moyens d’être proactifs – c’est-à-dire d’agir, plutôt que de réagir à ce que font les autres.

3. Impartissez la lourdeur : Les organisations ne disposent pas toutes des mêmes ressources à l’interne, et nous pouvons nous adapter à votre niveau de connaissance. Nous mettons actuellement au point une nouvelle solution formidable, la Solution d’impartition pour régimes à cotisations déterminées de Mercer. Elle vous permet de vous libérer en partie ou en totalité des responsabilités liées à un régime CD. Elle sera lancée à grande échelle un peu plus tard en 2017, mais nous serions heureux de vous en parler dès maintenant!

4. Communiquez avec nous : Nous travaillerons de pair avec vous pour vous aider à voir ce qui vous attend et à bien manœuvrer dans la transformation des régimes d’épargne-retraite de vos employés. Appelez-nous: nous vous aiderons à inventer votre avenir dès aujourd’hui.

  Communiquez avec nous.
Communiquez avec un conseiller du domaine Avoirs de Mercer pour planifier l'avenir. Remplissez le formulaire qui suit, et nous communiquerons avec vous sous peu.
*Champs requis

En cliquant sur Soumettre, j’accepte que mes renseignements personnels soient utilisés conformément à la politique de confidentialité de Mercer. Je comprends qu’à des fins de traitement, mes renseignements personnels peuvent être transférés à l’extérieur de mon pays de résidence, où des normes de protection des renseignements personnels différentes peuvent s’appliquer.