Mercer Canada | Élection américaine

INVESTISSEMENTS

Élection américaine : prochaines étapes pour les investisseurs

Les Américains sont allés aux urnes le 8 novembre et ont élu Donald Trump à la présidence de leur pays. À cause du manque de clarté des politiques, les marchés doivent composer avec le climat d’incertitude que suscite l’arrivée de l’administration Trump à la Maison-Blanche. Cependant, les investisseurs doivent éviter de céder à la panique. Les décisions politiques qui seront prises ne sont qu’un des facteurs qui influenceront les marchés au cours des prochains mois et des prochaines années.

Avec M. Trump à la présidence, les risques de perte sont plus élevés, mais il est important de noter que certaines de ses politiques pourraient être bien accueillies sur les marchés. De plus, le système politique américain qui est fondé sur le principe de poids et contrepoids empêche que des politiques extrêmes soient mises en place. En effet, il est peu probable que les Républicains qui siègent au Congrès donnent carte blanche au nouvel élu dont la candidature a créé la division au sein du parti. La victoire atténuera probablement les tensions, mais les membres du parti exprimeront sans doute leur opposition à certaines parties du programme de M. Trump.

Nous ne serions pas surpris que les marchés demeurent très volatils au cours des prochains mois étant donné qu’ils essaieront de faire peu de cas des changements qui pourraient être apportés aux politiques. Les nominations de M. Trump aux postes clés de son administration enverront un premier signal sur la direction qu’il entend prendre. Même si la plupart des observateurs des marchés boursiers ont beaucoup insisté sur les risques que l’administration Trump pourrait entraîner, certaines parties de son programme pourraient être bien accueillies. Le nouveau président s’est dit en faveur d’une diminution des impôts, d’une réforme fiscale, d’un assouplissement de la réglementation et d’une augmentation des dépenses dans les infrastructures. Si l’économie devait s’affaiblir, il sera en bonne position pour faire adopter des stimulants financiers par le Congrès, ce qui aurait été un défi de taille pour Mme Clinton devant une Chambre des représentants à majorité républicaine. Cependant, la politique fiscale présentée par le nouveau président réduirait considérablement les revenus du gouvernement, augmenterait les déficits et exercerait une pression à la hausse sur l’inflation et les taux d’intérêt. La politique commerciale sera un élément clé à surveiller au cours des prochains mois, et ce sont les économies émergentes qui auront le plus à perdre si des mesures commerciales agressives sont prises.

De toute façon, les marchés étaient agités depuis un certain temps. Selon de nombreux analystes, un recul du marché des actions aurait dû avoir lieu depuis longtemps étant donné les évaluations actuelles dans la conjoncture de ralentissement économique. La prochaine administration devra affronter les défis d’un contexte économique difficile : croissance timide, déficits, marchés financiers maintenus à flots par des politiques monétaires très souples et processus de mise en œuvre de la normalisation des taux d’intérêt. 

Les politiques de M. Trump sont difficiles à analyser, mais, selon la plupart des analyses, elles pourraient avoir les conséquences à court ou à long terme suivantes :

 

  Télécharger le livre blanc (en anglais seulement)
Pour télécharger le livre blanc de Mercer intitulé « US Presidential and Congressional Elections – Potential Economic and Market Impact » (en anglais seulement), veuillez fournir vos coordonnées.
*Champs requis

En cliquant sur Soumettre, j’accepte que mes renseignements personnels soient utilisés conformément à la politique de confidentialité de Mercer. Je comprends qu’à des fins de traitement, mes renseignements personnels peuvent être transférés à l’extérieur de mon pays de résidence, où des normes de protection des renseignements personnels différentes peuvent s’appliquer.