Le fait est que les employés ont de plus en plus de choix – c’est pourquoi il est encore plus crucial de comprendre ce qu’ils désirent et de leur offrir. Nous avons interrogé 1 000 travailleurs canadiens afin de comprendre ce qui les tient éveillés la nuit. Voici ce que les employeurs doivent savoir pour s’adapter à l’évolution de la main‑d’oeuvre en 2022, que ce soit au sujet de la grande prise de conscience, du grand redémarrage ou de la grande retraite*.



Qu’est-ce qui compte le plus pour les employés?

 

Les employeurs peuvent mieux comprendre leur main-d’oeuvre s’ils connaissent les principales préoccupations des travailleurs, tant professionnelles que personnelles. Les préoccupations personnelles – comme la santé physique et la conciliation travail-vie personnelle – l’emportent désormais sur les préoccupations professionnelles.

 

Analyse des besoins non satisfaits

De façon générale

Unmet needs analysis


La grande prise de conscience

 

De nombreux travailleurs se demandent tout simplement si leur travail en vaut la peine. La plupart des Canadiens n’envisagent pas sérieusement de quitter leur employeur actuel. Cependant, le pourcentage de ceux qui y songent a augmenté par rapport à ce qu’il était avant la pandémie, ce qui indique qu’un plus grand nombre de travailleurs sont à la recherche de nouveaux postes.

 

Actuellement, je n’envisage pas sérieusement de quitter mon employeur.


63% agree
19% Neutral
18% disagree

Qu’est-ce qui pousse les employés à songer à quitter leur milieu de travail actuel?

Les finances sont la principale préoccupation, suivies de l’épuisement professionnel.


Facteurs amenant à songer à quitter son emploi

 

Parmi les facteurs énumérés ci-dessous, veuillez choisir jusqu’à trois facteurs

qui vous inciteraient le plus à songer à quitter votre employeur actuel :

63% agree


La proposition de valeur aux employés a aussi évolué. La souplesse et le soutien en matière de mieux-être ne sont plus perçus comme des avantages; ils sont désormais des facteurs non négociables pour de nombreux travailleurs. Pour les employeurs, cela signifie que la proposition de valeur offerte aux employés doit évoluer vers un « contrat de style de vie » qui favorise leur mieux-être personnel.


Loyalty contract (20th century)
Engagement contract (pre-pandemic)
Lifestyle contract (The new chapter)

La grande retraite

 

La capacité de prendre sa retraite est un sujet de préoccupation pour les Canadiens, principalement pour les travailleurs à faible revenu.

 

En plus de ces employés qui s’inquiètent à juste titre, les nouveaux employés et les employés de nouvelles générations qui arrivent sur le marché du travail peuvent également percevoir la retraite comme un objectif inatteignable. Cela renforce le besoin d’offrir aux employés un mieux-être financier et des options de planification souples.

La capacité de prendre sa retraite est une préoccupation

63% agree



Le grand redémarrage

 

Comme on peut le lire ci-dessus, les employés accordent plus d’importance à leur mieux-être et s’attendent à ce que leurs employeurs en fassent autant. Cela n’est pas surprenant, étant donné que les employés doivent composer avec des problèmes de santé physique et mentale bien présents qui découlent de la pandémie.

63% agree

1 travailleur

canadien sur 2
a dit avoir tendance à manger davantage

lorsqu’il se sent préoccupé par la pandémie1.


63% agree

1 travailleur

canadien sur 5
a indiqué avoir souffert de dépression, d’anxiété ou d’un autre problème de santé mentale2.


63% agree

1 travailleuse

canadienne sur 4
déclare avoir souffert d’une maladie mentale2.



1. Laboratoire des sciences analytiques en agroalimentaire de l’Université Dalhousie, avril 2021
2. Sondage Santé à la carte 2021 de Mercer Canada


N’oubliez pas que votre main-d’oeuvre est diversifiée. Ce que chacun désire sera différent et évoluera. Alors, continuez d’écouter et d’apprendre, cela compte pour vos employés.

* Le sondage a été mené au moyen d’une analyse conjointe, c’est-à-dire que les employés devaient faire des choix entre leurs principales préoccupations et les préoccupations les moins importantes.

Communiquez avec un conseiller

  

*Champs requis
63% agree