Selon le classement de Mercer des villes en fonction du coût de la vie pour 2021, les villes canadiennes demeurent dans l’ensemble relativement abordables et restent attrayantes pour les employés en télétravail. La valeur du dollar canadien s’est appréciée par rapport au dollar américain, ce qui a entraîné les bonds réalisés dans le classement de cette année. Le classement des villes fait ressortir cinq grandes villes au Canada, dont Vancouver (93) comme ville la plus chère, suivie de Toronto (98) et de Montréal (129). Calgary (145) et Ottawa (156) sont les villes les moins chères et les plus abordables.

 

Comment déterminerez-vous la rémunération des employés en poste à l’étranger? Quelle incidence la pandémie a-t-elle eue sur la gestion des coûts des affectations à l’étranger?

 

Le classement des villes de Mercer en fonction du coût de la vie aide les employeurs à élaborer des stratégies de rémunération pour une main-d’œuvre mondiale de plus en plus diversifiée et étendue.





Les trois villes les plus chères


Achgabat, Hong Kong et Beyrouth figurent en tête de liste des villes les plus chères pour les employés à l’étranger cette année.

Quels facteurs ont une incidence sur notre pouvoir d’achat?


Les fluctuations des taux de change et des prix des produits et des services ont une incidence importante sur le pouvoir d’achat des employés en poste à l’étranger.

Populaires pendant la pandémie


Hong Kong, São Paulo et Moscou comptent parmi les villes où les prix de toutes les catégories de produits et services populaires pendant la pandémie ont chuté.

Une ville abordable est-elle toujours attrayante?


Le coût de la vie n’est qu’un élément du pouvoir d’attraction des villes sur les employés de talent, les entreprises et les investisseurs, mais comment se traduit-il en qualité de vie?




Principales conclusions

 

Achgabat figure en tête de liste des villes les plus chères pour les employés à l’étranger cette année, suivie de Hong Kong et de Beyrouth. La capitale libanaise a grimpé de 42 rangs dans le classement en raison de son instabilité politique des dernières années. La pandémie de COVID-19 et l’explosion du port de Beyrouth en ont amplifié les effets économiques, causant une flambée de l’inflation.

 

Comparativement à l’année dernière, Tokyo et Zurich ont toutes deux perdu un rang, se classant respectivement au quatrième et au cinquième rang. Les autres villes qui figurent dans le classement de Mercer des dix villes les plus chères pour les employés en poste à l’étranger sont Shanghai (6e rang), Singapour (7e rang), Genève (8e rang), Beijing (9e rang) et Berne (10e rang). Les villes les moins chères du monde pour les employés qui travaillent à l’étranger, selon l’enquête de Mercer, sont Tbilissi (207e rang), Lusaka (208e rang) et Bichkek (209rang).

 

Lisez notre communiqué de presse pour plus de conclusions régionales.

 

 

Les répercussions de la COVID-19 sur le coût des affectations à l’étranger

 

La crise a accéléré l’évolution des tendances et des pratiques en matière de mobilité à l’échelle internationale, incitant les entreprises à réévaluer la façon dont elles géreront une main-d’œuvre mobile dans un monde postpandémique. Selon l’enquête mondiale 2020 de Mercer sur les politiques et méthodes d’affectations internationales les coûts élevés demeurent parmi les principaux obstacles à la mobilité. Les entreprises cherchent des occasions de remplacer les affectations traditionnelles à long terme par d’autres types de déplacements moins chers, dont les transferts aller simple, les affectations de courte durée et les étrangers embauchés internationalement ou localement. Elles essaient aussi les affectations virtuelles.

En parallèle, le travail à distance et le travail hybride — rendu nécessaire au départ par la pandémie — gagnent en popularité comme solution privilégiée pour de nombreux employés, qui s’attendent maintenant à pouvoir travailler de n’importe où. Compte tenu de l’augmentation du travail à distance et de la demande croissante des employés pour des déplacements, il est essentiel, pour les entreprises qui établissent des programmes de rémunération et les employés préoccupés par leur pouvoir d’achat à l’étranger, de comprendre le coût de la vie à différents endroits.

 

Notre plus récente enquête sur le coût de la vie fait ressortir l’importance d’un suivi des fluctuations des taux de change et de l’évaluation des pressions inflationnistes et déflationnistes sur les produits, les services et l’hébergement dans toutes les villes où les entreprises exercent des activités. Mais les données les plus récentes indiquent peu d’écarts de prix importants en raison de la pandémie, étant donné que différentes mesures ont été adoptées par les gouvernements partout dans le monde, comme la diminution ou la suspension de la taxe sur la valeur ajoutée pendant un certain temps.




(Disponible qu'en anglais)


Pleins feux sur les produits et services populaires pendant la pandémie

 

Mercer a effectué des analyses spéciales sur les catégories de produits qui ont connu une augmentation relative de la demande, lorsque la pandémie a influé sur les habitudes d’achat des consommateurs. Notre analyse des prix se concentre sur trois paniers spéciaux de produits, dont les « aliments réconfortants » populaires, les produits de nettoyage et le divertissement à domicile.

 

La vidéo illustre l’évolution des prix de ces produits sur un an dans certaines villes du monde entier.



Données et recherches sur le coût de la vie de Mercer

 

Le classement de Mercer des villes en fonction du coût de la vie s’appuie sur notre enquête sur le coût de la vie – l’une des plus reconnues et exhaustives en son genre, compilant des données sur plus de 400 villes. Menée deux fois par année, l’enquête vise à aider les multinationales et les gouvernements à l’échelle mondiale à élaborer leurs stratégies de rémunération pour les employés en poste à l’étranger.

 

Quels facteurs déterminent le coût de la vie?

 

En plus d’évaluer plus de 200 produits et services, l’enquête sur le coût de la vie de Mercer tient compte de facteurs essentiels, comme les fluctuations du change, le coût de l’inflation et la volatilité des prix du logement, pour déterminer le coût des programmes offerts aux employés en poste à l’étranger.

 

L’indice global du coût de la vie reflète les prix de plus de 200 produits et services dans les catégories suivantes :

 

Logement

Alimentation

Soins personnels

Alcool et tabac

Transport

Fournitures pour la maison

Vêtements et chaussures

Services publics

Services à domicile

Loisirs et divertissement




Votre ville est-elle attrayante?

 

Le coût de la vie est l’un des principaux facteurs qui influent sur les taux des programmes d’affectations internationales.

 

Toutefois, pour obtenir un avantage concurrentiel dans la course mondiale aux talents, aux investissements étrangers et aux affaires, les entreprises doivent trouver le juste équilibre entre la maîtrise des coûts, l’expérience employé et les besoins d’affaires. Il y a de nombreux autres facteurs à prendre en considération lors du choix d’un emplacement. Des facteurs tels que les normes d’hygiène, la sécurité, l’éducation, le climat et l’éloignement physique peuvent souvent influer sur le succès d’une affectation ou d’un investissement à l’étranger.


Voyez quelles villes offrent le meilleur ratio coût-qualité de vie :
(Disponible qu'en anglais)



(Disponible qu'en anglais)



Le sondage de Mercer sur la qualité de vie fournit des renseignements objectifs sur le niveau de vie des employés envoyés à l’étranger. Ce sondage fournit des renseignements clés aux employeurs, aux employés et aux gouvernements, ainsi qu’aux autorités municipales qui cherchent à rendre leurs villes plus attrayantes pour les employés de talent, les entreprises et les investisseurs étrangers.





Classement des villes en fonction du coût de la vie pour 2021

Le classement des villes en fonction du coût de la vie pour 2021 présente les résultats de 209 villes réparties sur cinq continents et compare les prix locaux de plus de 200 produits et services.

*Required Fields