ISR : Crise de l’eau | Mercer Canada

Incidence des crises mondiales de l’eau sur les risques de placement

Notre philosophie / CRISE MONDIALE DE L’EAU

Incidence des crises mondiales de l’eau sur les risques de placement
Incidence des crises mondiales de l’eau sur les risques de placement
Calendar30 October 2017

La prospérité nécessaire au versement des rentes dépend des gens – et de la planète. Les changements climatiques ont mis la planète à l’ordre du jour des investisseurs, et bien que le carbone a eu la priorité jusqu’à maintenant, l’eau doit suivre.

Au cours des cinq dernières années, le rapport sur les risques mondiaux du Forum économique mondial a cité les « crises de l’eau » au nombre des cinq principaux risques mondiaux pour ce qui est de leur impact au cours des dix prochaines années. En 2017, quatre des cinq principaux risques sont tous liés à l’eau.

Les secteurs d’activité les plus énergivores sont également ceux qui consomment le plus d’eau. En ce fondant sur des résultats de recherche, l’article présente ce que les investisseurs peuvent faire pour composer avec les enjeux environnementaux découlant de la rareté de l’eau dans certaines régions et industries (un milliard de personnes vivent dans des régions où l’eau est rare) et, à l’autre extrême, l’excès d’eau (provenant des tempêtes et des inondations).

« La prospérité qui reposait sur le réservoir de carburant s’alimente maintenant au réservoir d’eau. »

La concurrence pour cette ressource de plus en plus rare s’intensifiera avec l’accroissement de la demande pour les activités agricoles et industrielles, la pollution de l’eau et la variabilité des précipitations. De plus, il existe certains coûts connus en matière d’assurance, souvent dans les milliards de dollars, mais aussi des lacunes importantes non assurées.

Que peuvent faire les investisseurs? Ils peuvent évaluer et réduire les risques liés aux enjeux environnements et cerner les nouvelles occasions créées par la perturbation du statu quo. Des rendements potentiels peuvent être tirés des infrastructures, de la technologie et d’autres secteurs. Les propriétaires et les gestionnaires d’actifs qui ont déjà établi des processus d’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans le processus de placement sont plus susceptibles d’inclure l’eau dans leur analyse des risques — mais ne tenez rien pour acquis, posez des questions.

Cet article constitue un bon point de départ en vue d’élaborer un plan d’action visant à protéger votre entreprise contre les risques environnementaux tout en ouvrant la voie aux gains potentiels.

 

  En savoir plus sur l’incidence potentielle de la crise de l’eau sur votre portefeuille de placements
Pour accéder à l’article complet, veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Veuillez noter que, pour ouvrir le fichier, vous devrez peut-être autoriser l’affichage des fenêtres contextuelles de mercer.ca.
*Required Fields

En cliquant sur Soumettre, j’accepte que mes renseignements personnels soient utilisés conformément à la politique de confidentialité de Mercer. Je comprends qu’à des fins de traitement, mes renseignements personnels peuvent être transférés à l’extérieur de mon pays de résidence, où des normes de protection des renseignements personnels différentes peuvent s’appliquer.