Changements climatiques : la suite | Mercer Canada

Investir en période de changements climatiques : la suite (2019)


 

En 2011, Mercer publiait son premier rapport de recherche mondial sur les changements climatiques et leur incidence sur la répartition stratégique de l’actif. Ce rapport a été réalisé en partenariat avec plusieurs de nos clients institutionnels. En juin 2015, nous avons, en collaboration avec des clients, publié une mise jour importante de ce rapport intitulée Investir en période de changements climatiques (le « rapport de 2015 »). Nous lançons maintenant Investir en période de changements climatiques : la Suite (« La Suite »).

Investir en période de changements climatiques : la Suite présente la plus récente modélisation de scénarios sur les changements climatiques effectuée par Mercer pour analyser à la fois les effets des dommages matériels liés au climat (risques physiques) et la transition à une économie à faible émission de carbone (risques de transition) sur les attentes en matière de rendement. Le rapport La Suite présente trois scénarios de changement climatique, soit un réchauffement moyen de 2 °C, de 3 °C et de 4 °C au-dessus des niveaux de l’ère préindustrielle s’échelonnant sur trois périodes distinctes – 2030, 2050 et 2100.

Depuis 2015, il y a eu des avancées notables sur le plan de l’environnement, de la science, de la politique et de la technologie qui nous permettent de mieux comprendre le contexte de l’investissement en période de changements climatiques. En réaction à cette évolution et à la demande de nos clients, Mercer a mis à jour sa modélisation de scénarios sur les changements climatiques et est fière de présenter son rapport La Suite. Ce rapport aborde les nouveautés, présente aux investisseurs « le quoi, le pourquoi et le comment » et offre des conseils pratiques, y compris des études de cas réalisées par des pairs.

Cliquez ici pour télécharger le sommaire

Ces résultats viennent renforcer l’argument en faveur d’une intervention contre les changements climatiques par les investisseurs et laissent entrevoir qu’une attention plus marquée devra être accordée à la manière dont les investisseurs, qui agiront comme « créateurs d’avenir », appuieront la transition vers un scénario de réchauffement de 2 °C. Les fiduciaires – qui sont motivés par l’intérêt économique et social de leurs bénéficiaires et de leurs clients – ont l’occasion, voire l’obligation, de se servir de leurs portefeuilles et de leur influence pour nous guider vers cette avenue offrant une plus grande sécurité économique. Nous nous réjouissons à l’idée d’aider nos clients à intégrer le volet « changements climatiques » à leur processus d’investissement et à élaborer des portefeuilles à l’épreuve des changements climatiques.

Le travail de Mercer portant sur les changements climatiques est le fruit d’une collaboration à l’échelle de l’entreprise qui est chapeautée par l’équipe de l’investissement responsable. Le document de Mercer intitulé Responsible Investing Pathway (En anglais) présente l’éventail complet des services de Mercer en investissement responsable. Ces services sont axés sur l’intégration de l’investissement responsable aux principales étapes en placements : les principes, la politique, le processus et la mise en œuvre du portefeuille.

Obtenir le rapport complet (en anglais)