Mercer | Solutions audacieuses au déficit d’épargne à long terme

Salle de nouvelles

Mercer propose des solutions audacieuses pour la viabilité des systèmes de retraite mondiaux

  • Le 19 juillet 2017
  • Canada, Montréal

Un document présente des solutions au déficit d’épargne qui devrait atteindre 13 mille quatre cents milliards de dollars au Canada d’ici 2050

Mercer, un chef de file mondial en matière de consultation qui aide les entreprises à améliorer la santé, la prospérité et les carrières de leurs employés, et une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), annonce aujourd’hui le lancement de Solutions audacieuses au déficit d’épargne à long terme afin de réduire le manque à gagner de 70 mille milliards en épargne-retraite dans le monde. Au Canada seulement, ce déficit a atteint deux mille sept cents milliards en 2015 et devrait passer à 13 mille quatre cents milliards d’ici 2050. Ces solutions s’inscrivent dans l'engagement continu de Mercer d’explorer de nouvelles façons d’améliorer la sécurité financière des individus.

Plusieurs facteurs contribuent à ce déficit au Canada, notamment :

  • La tendance au travail autonome – 15 % de la main-d’œuvre canadienne travaille à son compte et a difficilement accès à des régimes d’épargne à long terme offerts par les employeurs; et
  • Moins de travailleurs du secteur privé sont couverts par des régimes à prestations déterminées, une proportion au Canada de 71 % en 2004 ramenée à 45 % en 2014.

Dans son livre blanc, Mercer explore des solutions novatrices à ce défi mondial que Louis Gagnon, membre principal du partenariat et chef de la direction de Mercer Canada, considère comme « l’une des grandes crises actuelles à laquelle il n’existe pas de solution miracle ». Selon M. Gagnon, l’enjeu de la sécurité financière ne se résume pas qu’à la retraite mais au bien-être financier de façon plus large, dont la précarité affecte les travailleurs tout au long de leur vie, en plus du tissu social et de la productivité au travail.

En particulier, on constate que les gens hésitent souvent à prendre des décisions financières difficiles à long terme. Selon Statistique Canada1, le taux d’épargne des ménages pour le premier trimestre de 2017 était d’à peine 4,3 %. L’inaction s’avère coûteuse à longue échéance. L'enquête de Mercer Dans la tête des employésMC, menée en septembre 2016, le souligne en précisant que les employés au Canada passent en moyenne sept heures par mois au travail à s’inquiéter de questions financières.

 « Nous ne croyons pas que l’enjeu concerne simplement l’épargne-retraite. Le déficit d’épargne-retraite fait partie du lourd problème de sécurité financière, qui mine la productivité des travailleurs et les entraîne dans des périodes d’instabilité financière, explique M. Gagnon. Trouver des solutions à ce problème s’inscrit dans la mission fondamentale de Mercer; notre offre, nos travaux de recherche et nos données vont dans ce sens ».

Selon M. Gagnon, la sécurité financière donne la confiance qui permet d’établir et d’atteindre des objectifs financiers pour soi-même et sa famille, de soutenir ses personnes à charge, de profiter de la qualité de vie souhaitée et de répondre aux urgences, sans craindre que le revenu ne suffise pas à régler les dépenses ou à subvenir aux besoins à la retraite.

Par ses « solutions audacieuses », Mercer souligne l’importance d’une action concertée entre divers intervenants pour lutter contre le déficit d’épargne. Ces intervenants incluent les gouvernements, les employeurs et les intermédiaires financiers, qui ont tous intérêt à combler le déficit d’épargne à long terme et qui en ont la capacité. Chaque groupe a beaucoup à gagner en veillant à ce que citoyens, employés et clients sachent épargner pour l’avenir. 

Le document décrit les principaux facteurs en cause dans le déficit d’épargne à long terme :

  • Allongement de la longévité et plus faible natalité;
  • Difficulté d'accès aux produits de retraite et d’épargne;
  • Citoyens mal préparés à une plus grande responsabilité financière à la retraite;
  • Méfiance à l’égard des marchés et des produits financiers;
  • Faible croissance;
  • Déséquilibre hommes-femmes dans l’épargne à long terme.

Dans sa mission visant à promouvoir la sécurité financière, Mercer a noué des relations stratégiques avec des organismes internationaux réputés, comme le Forum économique mondial. Mercer est en effet le collaborateur principal du projet de réforme des systèmes d’investissement de retraite proposé par le Forum économique mondial. En collaboration avec le Forum, Mercer a présenté aux dirigeants mondiaux les résultats de recherche sur l’état actuel des systèmes de retraite dans le monde et a souligné l’importance de la collaboration entre de multiples intervenants. De plus, Mercer propose diverses solutions pour relever les défis du bien-être financier, entre autres, les plateformes Financial Wellness et HarmoniseMC.

« Pour réussir, il faut agir immédiatement et faire preuve d’audace. Vu l’ampleur du déficit d’épargne-retraite, tous les intervenants doivent passer à l’action sans attendre, estime Jean-Philippe Provost, membre principal du partenariat et responsable du domaine Avoirs de Mercer au Canada. Les secteurs public et privé doivent s’unir pour lancer une révolution culturelle favorable à l’épargne à long terme, rattachant l’expérience non plus aux services financiers, mais à la consommation. Les gens doivent être en mesure de comprendre la valeur des produits, des conseils et des décisions d’épargne. Mais ils doivent aussi avoir confiance dans leurs connaissances afin d’obtenir les meilleurs résultats possible. »

Pour en savoir plus sur les « solutions audacieuses » de Mercer et ses travaux sur la sécurité financière, consultez le www.mercer.ca/fr/notre-philosophie/avoirs/solutions-audacieuses-au-deficit-depargne.html

À PROPOS DE MERCER
Mercer est un chef de file mondial en matière de consultation dans les domaines suivants : talents, santé, retraite et investissements. Mercer aide ses clients dans le monde entier à améliorer la santé, les avoirs et les carrières de leur actif le plus précieux : leurs gens. La Société compte plus de 20 000 employés répartis dans 43 pays et exerce ses activités dans plus de 140 pays. Mercer est une filiale en propriété exclusive de Marsh & McLennan Companies (symbole MMC à la Bourse de New York), un regroupement mondial de sociétés de services professionnels qui offre des conseils et des solutions dans les domaines du risque, de la stratégie et du capital humain. Forte d’un effectif mondial de quelque 60 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 13 milliards de dollars, Marsh & McLennan Companies est également la société mère de Marsh, un chef de file mondial en courtage d’assurance et gestion de risque, de Guy Carpenter, un chef de file mondial spécialisé en services intermédiaires en matière de risque et de réassurance, et d’Oliver Wyman, un chef de file mondial spécialisé en consultation en gestion. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.mercer.ca. Suivez Mercer sur Twitter à l’adresse @MercerCanada.

Avis importants
Toute référence à Mercer inclut Mercer LLC et ses sociétés associées.
© 2017 Mercer LLC. Tous droits réservés.


1Statistique Canada. [2017]. Tableau 380-0072 - Comptes courants et compte du capital – Ménages, trimestriel, [CANSIM] http://www5.statcan.gc.ca/cansim/a26;jsessionid=1E9323EC227FEF21B4515FABDB8BCA18?lang=fra&id=3800072&retrLang=fra

COORDONNÉES