Mercer | Mercer la importante transaction d’achat de rentes

Salle de nouvelles

Mercer, société-conseil principale pour la plus importante transaction d’achat de rentes au Canada

  • Le 26 janvier 2016
  • Canada, Toronto

Une solution novatrice permet à deux promoteurs de régimes distincts de réduire les risques de leurs régimes de retraite

QUOI :  Mercer est la société-conseil principale pour la plus importante transaction d’achat de rentes effectuée à ce jour au Canada, d’une valeur totalisant 530 millions de dollars. Cette transaction unique permet de réduire les coûts et les risques des régimes de retraite de deux entreprises canadiennes indépendantes l’une de l’autre grâce au regroupement de leurs achats de rentes.

POURQUOI : Au Canada, les régimes de retraite à prestations déterminées sont confrontés à de nombreux défis, et les entreprises cherchent à les atténuer. Les Canadiens vivent plus longtemps, ce qui fait que les régimes doivent verser des prestations de retraite pendant des périodes plus longues, comme jamais auparavant. À cela s’ajoutent des risques additionnels découlant de la volatilité des marchés, de la faiblesse des taux d’intérêt et de l’incertitude quant à l’inflation. Des solutions novatrices sont disponibles pour gérer ou transférer ces risques, et Mercer en est le chef de file.

QUI :   Manuel Monteiro, responsable du Groupe de stratégie financière de Mercer et conseiller principal auprès de l’un des promoteurs de régime prenant part à la transaction : « Cette transaction novatrice a permis à deux de nos clients d’exécuter leur stratégie de réduction des risques tout en réalisant des économies substantielles, soit des dizaines de millions de dollars, chose qui n’aurait pu se faire si les rentes avaient été achetées séparément. La transaction a permis de transférer les risques liés aux placements, à la longévité et à l’inflation présents dans chaque régime à un assureur externe, et ce, à un coût intéressant. »

Benoit Hudon, responsable de l’innovation pour le domaine Retraite de Mercer et conseiller principal auprès de l’autre promoteur de régime prenant part à la transaction : « Les promoteurs de régimes canadiens ont hésité à acheter des rentes indexées selon l’inflation en raison de leurs coûts d’achat. Mais comme le démontre cette transaction, des solutions novatrices existent et peuvent être personnalisées en fonction des caractéristiques uniques des régimes de retraite individuels, quelle que soit leur taille. Ces solutions permettent aux entreprises canadiennes de réduire leurs risques tout en procurant à leurs employés une retraite confortable et bien méritée. »

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES :

Les deux régimes prenant part à cette transaction offrent des rentes qui sont partiellement indexées selon l’inflation. Chaque promoteur de régime était auparavant d’avis que les rentes indexées selon l’inflation étaient trop coûteuses. Le fait de regrouper les achats des deux régimes en une seule transaction a permis à l’assureur de réduire son exposition globale au risque lié à l’inflation et d’offrir aux deux promoteurs de régimes une tarification beaucoup plus intéressante.

Grâce à cette transaction, Mercer continue de démontrer son savoir-faire dans le marché en matière de stratégies de réduction des risques de retraite et de transactions complexes liées aux régimes de retraite, et en offrant des services-conseils sur les transactions d’achat de rentes totalisant plus de un milliard de dollars en 2015. L’annonce faite aujourd’hui fait suite à la transaction de 5 milliards de dollars de transfert du risque de longévité à un assureur conclue l’an dernier avec Bell Canada, qui demeure la première et unique transaction de transfert du risque de longévité à un assureur jamais réalisée au Canada. Ces transactions positionnent clairement Mercer comme le chef de file dans l’industrie.

COORDONNÉES