Mercer : Bulletin canadien des rentes - T2 2015

Mercer Insights


Bulletin canadien des rentes (T2 2015)


Télécharger PDF

Télécharger PDF

Vue d’ensemble

Après un début d’année lent, le marché canadien des rentes collectives s’est considérablement redressé au deuxième trimestre. La valeur des souscriptions de rentes avait été d’environ 56 millions de dollars au premier trimestre, alors qu’elle a totalisé 705 millions de dollars d’avril à la fin de juin.

Le graphique ci-dessous résume l’activité du marché canadien des rentes collectives de 2010 jusqu’à la fin du deuxième trimestre de 2015. Les points noirs représentent le total des transactions de l’année, alors que l’histogramme représente le volume à chaque trimestre. Veuillez noter que la différence entre le volume des transactions indiqué ci-dessous pour le premier trimestre de 2015 et celui qui figurait dans le bulletin précédent s’explique par le fait que les rentes souscrites auprès de RBC Assurances au cours du premier trimestre n’avaient pas été prises en compte dans les statistiques officielles de LIMRA, mais qu’elles l’ont été au deuxième trimestre de 2015.

Prix des rentes

L’Indice de rachat de rentes de Mercer Canada fait le suivi du coût estimatif des rentes par rapport aux passifs comptabilisés aux états financiers pour un groupe de retraités type recevant des rentes non indexées. Au 30 juin 2015, le coût estimatif des rentes était environ 9,4 % plus élevé que les passifs comptabilisés aux états financiers correspondants pour le même groupe. 

Pour plus d’information sur l’Indice de rachat de rentes de Mercer Canada, veuillez communiquer avec votre conseiller de Mercer.

Bien entendu, le prix des rentes par rapport aux passifs comptabilisés aux états financiers ne représente qu’une des mesures qui doivent être prises en compte au moment de l’achat de rentes. Bien que le coût estimatif de souscription de rentes établi par l’Institut canadien des actuaires (ICA) soit très utile pour déterminer le passif de solvabilité à une date passée, il l’est moins pour estimer le prix actuel des rentes. Le prix actuel de souscription des rentes est volatil et peut être influencé par plusieurs facteurs tels que les changements dans les conditions générales du marché canadien en ce qui a trait à l’offre et à la demande, le profil démographique du groupe, la taille de la transaction et les caractéristiques du passif (indexation, montant des rentes différées, mode de paiement, etc.). Les transactions de souscription de rentes devraient être structurées de manière à optimiser les prix (par exemple en segmentant le portefeuille afin de minimiser le prix, etc.).

Souscription de rentes par Mercer – Survol des activités

Une mesure souvent prise en considération par les clients et les conseillers est le prix relatif des rentes par rapport au coût estimatif de souscription de rentes de l’ICA. Depuis les mises à jour apportées au coût estimatif de l’ICA en 2014, la plupart des estimations ont tendance à s’en rapprocher et sont même parfois plus avantageuses. Dans la plupart des transactions auxquelles nous avons participé jusqu’à maintenant en 2015, le prix des rentes a été légèrement supérieur au coût estimatif de souscription de rentes de l’ICA. Cependant, il sera intéressant de voir si cette tendance se maintiendra étant donné que le marché a commencé à se redresser. Il est important de noter que le coût estimatif de l’ICA est une estimation du coût des rentes pour un groupe hypothétique de retraités à un moment précis. L’écart entre le coût réel et le coût théorique est insuffisant pour déterminer si une transaction est attrayante ou non, et toute décision en vue d’une potentielle transaction devrait faire l’objet d’une étude plus approfondie.

Nos clients ont accès aux renseignements concernant l’historique des souscriptions de rentes effectuées par Mercer, dont l’analyse des écarts par rapport au coût estimatif de souscriptions de rentes établi par l’ICA, les écarts par rapport aux rendements des obligations d’État ainsi que le volume et la durée des souscriptions. Communiquez avec votre conseiller de Mercer pour plus de renseignements.

La Bourse d'achats de rentes Mercer sera lancée au Canada!

La Bourse d’achats de rentes Mercer a été lancée aux États-Unis en juin dernier. Il s’agit d’une plate-forme dynamique sur laquelle les assureurs et les administrateurs de régimes qui envisagent de souscrire des rentes peuvent échanger de l’information. Le lancement de la plate-forme au Royaume-Uni est prévu pour le quatrième trimestre de 2015. La plate-forme sera ensuite lancée au Canada.

La Bourse d’achats de rentes Mercer améliorera considérablement le processus actuel de souscription de rentes collectives, notamment en affichant régulièrement des propositions de prix indicatives, en indiquant les meilleures probabilités de ventes et en réduisant les délais entre la demande de soumissions et leur présentation. Si vous voulez en savoir davantage sur notre nouvelle plate-forme, communiquez avec votre conseiller de Mercer. Les spécialistes de Mercer dans le domaine des rentes seront heureux de vous présenter un exposé sur la Bourse d’achats de rentes Mercer.

Prévisions d’ici la fin de 2015

Après le début lent que le marché canadien des rentes collectives a connu au cours des premiers mois de l’année, de nombreux assureurs, qui avaient prévu que le volume de transactions atteindrait un sommet historique pour une troisième année consécutive, ont revu leurs prévisions à la baisse. Cependant, le marché a repris de la vigueur au deuxième trimestre. La plupart des assureurs croient maintenant que les sommets qu’ils avaient prévus pourraient être atteints si certaines des plus importantes transactions de leur pipeline de vente se concluent à un prix intéressant. Au cours du deuxième semestre, il sera important de surveiller l’activité sur le marché pour évaluer le degré d’intérêt des assureurs pour les rentes.